Cirque dans la nuit

Les membres de la compagnie participent à un voyage en commun entre les murs pare-feu qu’on trouve à Budapest, qui sont tantôt de hauts murs, et qui tantôt sont en train de s’écrouler. Ils essaient d’atteindre et d’accomplir le désir auquel l’humanité aspire depuis le commencement des temps : acquérir la science du vol. D’après le récit, les artistes du cirque partent à la recherche d’un cirque ambulant perdu, et ils découvrent les strates plus profondes de leur âme au cours des scènes successives. En accord avec la philosophie du nouveau cirque, les artistes ne racontent pas une histoire linéaire : des symboles éternels des temps d’avant l’Histoire, des situations bien connues des mythes s’animent et aident le spectateur et la spectatrice à se sentir dans ce monde que nous pouvons plutôt saisir par les sens que par la raison.