Cirque Danse

De nouvelles routes pour les Arts Performants

Un Nouveau Genre meraviglia & stupore

Rompant avec les formes strictes du ballet, la danse moderne s'est conceptualisée en libérant le corps du performeur. A travers la succession de créateurs voulant briser les normes de la sainte beauté du ballet classique, un système de mouvements libres est apparu, qui a finalement permis de libérer la forme de l’expression et de promouvoir une variété de genres de danse. Cette tradition est devenue si puissante qu’elle influence aujourd'hui encore d’autres formes d’art apparentées.

Le Cirque Danse est né dans l'esprit de la danse moderne: il est la libération du cirque par l'indépendance de la danse, une tentative pour sortir du langage strictement réglementé du genre. Le cirque danse est une fusion de cirque et de danse qui associe émerveillement (meraviglia) et étonnement (stupore), où aucune des deux formes d’art n’est plus puissante que l’autre, mais sont des compagnes les unes des autres. Le « Cirque » y trouve la liberté, tandis que la « Danse » y gagne un nouveau pouvoir d’expression, et donnent naissance à un interprète hybride qui unit les deux genres.

L'évolution d'une nouvelle forme d’art

Cirque Danse

Le pouvoir du cirque danse prend racine dans une aspiration moderne aux miracles. A travers l'évolution de l'art, la transformation d'un genre est toujours l’écho de son temps. Dans notre monde chargé d'informations et d’impulses, capter et maintenir l'attention est un défi plus fort que jamais. Les arts de la scène et les arts en général combattent ce phénomène. Dans cette lutte pour l'accès a l'immersion du soi, nous réalisons que les spectateurs peuvent être captivés par quelque chose de profondément humain, ou au contraire sortant de l'ordinaire. Cette dualité - le quotidien et le surnaturel - donne l'essence même des miracles.

Le cirque danse est basé sur le cirque où le mécanisme de performance repose sur l’émerveillement que nous trouvons dans le « tour » qui dépasse les limites du corps humain. L’enthousiasme suscité par le fait de mettre sa vie en danger et la surprise de quelque chose d’impossible, constituent une voix de communication directe et essentielle avec le public.

D’autre part, la rigueur formelle héritée des traditions du cirque classique et le tour qui est un indicateur seulement de lui-même, suppriment la voix singulière de l’artiste. Le contenu sous-jacent et les émotions complexes sont noyés dans les formes les plus strictes, ce qui peut saper l’immersion des spectateurs.

L’esprit libre de la danse moderne aspire à devenir un partenaire du cirque en brouillant ses frontières, ouvrant ainsi la voie à ce que nous appelons « cirque danse ». L'émerveillement produit par le tour est renforcé par le discours abstrait de la danse, qui lui est articulé par des émotions, répondant ainsi au double désir (cirque et danse) de son public.

Bence Vági:

“Le pouvoir du cirque danse prend racine dans une aspiration moderne aux miracles.”